//obésité | Maigrir Avec Moi

obésité

e47e30c29cda496fa528c7162dd61479

Les adolescents

Posted by | Méthode SLIM-data, Personnes et surpoids | No Comments

L’adolescence, c’est l’âge où vos enfants vous échappent. Ils s’opposent aux règles d’éducation que vous leur avez transmises. C’est normal, et même sain sur le plan de leur épanouissement psychologique et émotionnel! Mais
c’est parfois dommage sur le plan de leur épanouissement physique.
Si vous leur avez appris, dès leur plus jeune âge, à maîtriser leur alimentation, le message de leur juste poids sera clairement inscrit dans leurs cellules et leurs écarts nutritlonnels n’auront pas trop d’impact. Du moins, tant qu’ils ne durent pas trop longtemps. Et c’est le plus souvent le cas lorsque les enfants ont appris très tôt à gérer leur équilibre alimentaire. Quand ils arrivent à l’adolescence, leur goût est formé. Ils n’aiment pas les boissons très sucrées et
les gâteaux industriels, ne raffolent pas des bonbons et des barres chocolatées… Du coup, leur – crise de début de vie adulte» s’exprime assez peu dans le domaine alimentaire.
L’adolescence, c’est aussi l’âge des crises d’hypoglycémie liées à la «malbouffe» et au métabolisme digestif et hormonal qui achève de se construire. Au cours de ces crises, de nombreuses structures nerveuses sont en souffrance et, souvent, le flux de sécrétion des hormones cérébrales (sérotonine, dopainine…) se déséquilibre, ce qui augmente les réactions d’opposition, d’agressivité et de violence.
Dans la mesure où les SLIM-data bas permettent d’éviter nombre de ces crises d’hypoglycémie, les adolescents qui
se nourrissent bien traversent cette période délicate dans un tourbillon émotionnel moins violent. Car l’alimentation
a également un rôle important à jouer dans notre équilibre nerveux et l’expression de nos excès émotionnels.
Dans certaines maisons de redressement américaines, on sert aux jeunes pensionnaires des menus à SLIM-data contrôlé afin de réduire la fréquence et l’ampleur de leurs crises d’hypoglycémie, ce qui favorise l’apaisement de leurs tensions et la diminution de leurs explosions de violence.

Ces programmes nutritionnels donnent des résultats comportementaux tout à fait probants. Bien sûr, l’alimentation
ne change pas la personnalité des adolescents et ne soigne pas leurs éventuelles névroses. Mais elle permet d’atténuer l’impact relationnel de leur malaise psychique et émotionnel; et c’est parfois un pas énorme qui facilite une réinsertion réussie.

Originally posted 2014-09-03 09:40:49.

2464681-obesite-la-pilule-alli-dans-le-collimateur-des-autorites-sanitaires

Les personnes sujettes à un problème d’obésité plus sérieux

Posted by | Méthode SLIM-data, Personnes et surpoids | No Comments

Lorsqu’on a plus de 10 kg à perdre (parfois beaucoup plus, hélas), la différence réside seulement dans le temps qui sera nécessaire pour atteindre le juste poids. L’action de la rééducation alimentaire sur le cerveau et le pancréas
produit les mêmes effets chez les vrais obèses que chez les personnes en simple surpoids (du moins, tant que des pathologies avérées ne se sont pas greffées sur la prise de poids). Lorsque la « machine minceur » est lancée, elle ne s’arrête d’elle-même qu’au juste poids.
Débarrassées de leur culpabilité et du stress du régime, les personnes ayant un vrai problème d’obésité peuvent Kgarder sereinement leur balance en sachant que leur poids va continuer à descendre régulièrement, sans privations ni carences.
Chez les grands obèses, le poids est généralement associé à des problèmes métaboliques : prédiabète, diabète, excès de cholestérol, hypertension… Si ces troubles sont dus à la prise de poids et s’ils ne sont pas trop anciens, ils
atténueront naturellement grâce au rééquilibrage alimentaire. S’ils sont concomitants à la prise de poids, le change-
Mot de mode alimentaire provoquera une amélioration et agira en synergie avec les traitements dont il sera pos-
sible, à terme, d’adapter la posologie et de diminuer les doses.
En revanche, certaines pathologies sont parfois à l’origine de la prise de poids, notamment les troubles thyroïdiens. hépatiques, pancréatiques…

Originally posted 2014-09-03 09:20:17.