//Règles de base | Maigrir Avec Moi

Règles de base

jeune-femme-regime

C’est parti!

Posted by | Méthode minceur, Règles de base | No Comments

Vous voilà prêt à commencer. Ces petits calculs vous semblent compliqués? Ne vous alarmez pas. On prend vite l’habitude d évaluer très rapidement (à la louche!) le SLIM-data des plats et des repas. Avec le temps, vous intégrerez complètement ces réflexes minceur et votre intuition reprendra le dessus.
Ensuite, vous pourrez laisser aller votre imagination gustative… Cuisiner et concevoir les repas va devenir pour vous un jeu, mais aussi un acte santé et un acte minceur. D’autant que vous pouvez appliquer cette méthode à l’ensemble de la famille. Même si les autres membres n’ont pas de problèmes de poids, ils gagneront en vitalité, en résistance et en sérénité!

Ce qu’il faut retenir

  •  Le SLIM-data d’un aliment, d’un plat ou d’un repas exprime son Index minceur, c’est-à-dire la force de stockage graisseux qu’il développe.
  • Cet index est compris entre 0 et 100.
  • Plus il est bas, plus l’aliment est favorable h la minceur et au réveil de la mémoire cellulaire de votre juste poids.
  • Plus il est élevé, plus il favorise le stockage et freine le déstockage, s’opposant ainsi à votre objectif minceur.
  • Les aliments sont classés selon un système de couleurs: ceux de la zone verte ont un SLIM-data compris entre 0 et 35; ceux de la zone orange entre 40 et 55; ceux de la zone rouge entre 60 et 80.
  • Les aliments de la zone violette (SLIM-data > 80) sont des aliments antiminceur, et surtout antisanté.
  • On calcule le SLIM-data d’un plat ou d’un repas en faisant la moyenne des SLIM-data des aliments qui le composent.
  • Cette méthode minceur se compose de trois phases de 21 jours, au cours desquelles on associe progressivement les aliments des différentes couleurs.
  • Chaque repas doit toujours comporter une Unité Alimentaire protéfnée, indispensable pour les tissus nobles du corps (muscles, cerveaux, organes).
  • Pensez enfin à équilibrer les proportions entre les différentes Unités Alimentaires.

Originally posted 2014-09-03 10:45:58.

shutterstock_133225253

La méthode Slim-data: Les règles de base

Posted by | Méthode SLIM-data, Règles de base | No Comments

Comme nous venons de le voir, vous pouvez maigrir et stabiliser votre poids sans régime ni privations, en appre-
nant à associer les aliments et à les cuire de manière à faire baisser le SLIM-data global de vos repas. Mais pour y
arriver, il faut d’abord connaître l’index SLIM-data de chaque aliment. À partir de cette information, vous pourrez
organiser vos préparations culinaires, vos recettes et vos menus.
Avant d’entrer dans les détails, je voudrais vous rassurer: les explications qui vont suivre sont destinées à vous
faire comprendre le fonctionnement de cette méthode. N’essayez pas de tout retenir. Il suffit de comprendre. Vous
trouverez dans les chapitres suivants un tableau détaillé des index alimentaires ainsi que des explications plus sché-
matiques, mais aussi plus pratiques, qui vous aideront à appliquer les principes de cette méthode au quotidien.
Le tableau des SLIM-data des aliments est composé de plusieurs zones de couleur:
– une zone verte, dans laquelle vous trouverez des aliments que vous pouvez consommer «sans modération»;
– une zone orange, dans laquel le vous t rou verez des aliments que vous pouvez consommer dès le début du programme, à condition de les associer à des aliments de la zone verte;
– une zone rouge, dans laquelle vous trouverez des aliments à consommer dès la phase 2, à condition de les associer prioritairement à des aliments de la zone verte et plus rarement à ceux de la zone orange ;
– enfin une zone violette, dans laquelle se trouvent les aliments qu’il vaut mieux éviter car ils sont néfastes pour la santé, même en dehors de tout problème de surpoids.

Originally posted 2014-09-03 10:26:29.

images (5)

Les trois phases de votre programme minceur

Posted by | Méthode SLIM-data, Règles de base | No Comments

Pour rééduquer votre organisme, il faut juste que vous observiez un plan en trois phases. Pendant tout ce temps
(et même après), chaque repas courant est composé de trois Unités Alimentaires, dont une contenant une source
de protéines.
La phase 1 dure trois semaines. Pendant cette période, le SLIM-data de vos repas doit se situer entre 40 et 45. Pour cela, vous devez choisir pour chaque repas, petit déjeuner compris:
• 3 Unités Alimentaires dans la zone verte du tableau,
• ou 2 Unités dans la zone verte et 1 dans la zone orange.
• Choisissez obligatoirement 1 de ces 3 Unités Alimentaires (une seule !) parmi celles suivies d’un p. Ce signe permet de repérer rapidement les aliments riches en protéines, qui garantissent la nutrition de vos tissus «nobles» (muscles, organes…)- Il est toujours déséquilibrant de faire des repas constitués uniquement de protéines, de végétaux ou de céréales.
• Abstenez-vous (seulement pour cette phase) de consommer les aliments de la zone rouge. Abstenez-vous systématiquement de consommer les aliments de la zone violette (les plus nocifs).
La phase 2 dure également trois semaines. Pendant cette période, le SLIM-data de vos repas doit se situer entre 45 et 50. Pour cela, vous pouvez choisir:
• 2 Unités Alimentaires dans la zone orange et 1 dans la zone verte.
• ou toujours 1 menu de la phase 1 si cela vous convient.
• Obligatoirement, pour chaque repas. 1 Unité Alimentaire parmi celles suivies d’un.
• 2 fois par semaine (non consécutives) vous pouvez manger 1 Unité de la zone verte. 1 Unité de la zone orange et
1 Unité de la zone rouge.
• Évitez toujours les aliments de la zone violette.
La phase 3 est dite de stabilisation. Elle dure Jusqu’à ce que vous avez atteint votre juste poids. Pendant cette période, le SLIM-data de vos repas doit se situer entre 50 et 55. Pour cela, vous pouvez choisir:
• 1 menu de la phase 1 ou 1 menu de la phase 2.
• 2 fois par semaine (non consécutives) 1 Unité Alimentaire de zone verte et 2 Unités de zone rouge.
• Toujours, pour chaque repas, 1 Unité Alimentaire parmi celles suivies d’unp.
• Abstenez-vous de consommer les aliments de la zone violette, réellement anti-santé.
Lorsque vous aurez atteint et stabilisé votre poids idéal, vous pourrez prendre un peu plus de liberté avec les associations.
• Une seule combinaison restera toujours à éviter (sauf circonstance exceptionnelle, au maximum une fois par semaine): 3 Unités choisies dans la zone rouge.

• Vous devrez également éviter de consommer couramment les aliments de la zone violette car ils sont nocifs pour
l’organisme, même en dehors de toute notion d’amincissement. Contentez-vous de le faire une à deux fois par mois,
afin de satisfaire vos éventuelles envies… irrésistibles!
• Vous constaterez rapidement que ces petites restrictions ne constituent pas une privation. Et ce pour une raison simple: vous n’en aurez tout simplement plus envie!

Originally posted 2014-09-03 10:49:07.

images (4)

Et les quantités?

Posted by | Méthode SLIM-data, Règles de base | No Comments

Dans la méthode SLIM-data, ce ne sont plus les quantités d’aliments qui comptent (c’est ce qui en fait la souplesse
et l’efficacité durable), mais essentiellement l’équilibre entre les portions qui constituent votre repas. En phase 1,
par exemple, le processus de rééducation métabolique ne se mettra pas rapidement en place si vous mangez une très
grosse portion d’un aliment de couleur orange, et deux toutes petites portions d’aliments de couleur verte. Mais vous
pouvez manger une entrecôte géante si vous y joignez la quantité similaire de légumes vapeur, puis de salade d’agrumes en dessert. Un conseil pour parvenir à l’équilibre:
au lieu de dévorer l’entrecôte, puis de vous attaquer aux légumes lorsque vous n’aurez plus faim, mangez un peu de
chaque, en alternance, puis arrêtez-vous au premier signe de satiété afin de garder un peu de place pour votre dessert… car rappelez-vous, vous y avez droit! Les premiers temps, vous serez sans doute très surpris(e) de ne pas avoir
à calculer les quantités ou les calories, en pensant: «Ça n’est pas possible, ça ne peut pas marcher!» C’est parce
que tout ce qui générait stress (calculer en permanence) et frustrations (tout ce qui est – bon – est interdit) disparaît de
la méthode SLIM-data. qui de ce fait, ne ressemble à aucune autre… tout comme vous, avec vos goûts et vos habitudes.

Originally posted 2014-09-03 10:47:06.

healthy-diet_1004271

Faites vous-même vos associations

Posted by | Méthode SLIM-data, Règles de base | No Comments

Le système de couleurs que je vous présente dans le tableau qui suit est destiné à vous rendre la tâche facile
(c’est le système de classification chromatique SLIM-data).
Mais vous pouvez aussi calculer vous-même le SLIM-data global de vos repas à partir des aliments qui les constituent. Le principe des associations alimentaires suit une règle simple: il suffit de faire la moyenne entre les SLIM-data des différents aliments.
• Par exemple, si au cours du même repas vous mangez une assiette de crudités assaisonnée à la sauce légère (index 25), un poisson grillé (index 30) accompagné de riz complet aux petits légumes (index 65) et un yaourt aux fruits (index 40), vous faites l’addition des index (25 + 30 + 65 + 40), ce qui donne 160, et vous divisez par le nombre de plats (Unités alimentaires), soit ici 4. Votre repas a donc un SLIM-data global de 40 environ, ce qui est parfait même en phase 1. Ce calcul est destiné à vous expliquer comment fonctionne la méthode. Pour vous, lectrices et lecteurs, ces calculs ne seront pas nécessaires. Il vous suffira de composer vos repas en fonction des couleurs des Unités Alimentaires que vous choisirez.
• Pour calculer le SLIM-data d’un plat que vous cuisinez, vous procédez de la même manière, à deux détails
près. D’abord, vous ne prenez pas en compte certains ingrédients légers d’assaisonnement. Ensuite, vous faites Intervenir la cuisson pour les aliments glucidiques: pommes de terre, pâtes, gnocchis, pain, riz, maïs, flocons de céréales, fruits, légumes (hormis les légumes verts).

Assaisonnement: un légume assaisonné avec 1 cuillerée à café d’huile crue pour une personne, ou 2 cuillerées à café rases de crème fraîche pour une personne, ne change pas de SLIM-data. Les aromates et les épices n’affectent pas non plus le SLIM-data d’un plat, pas plus qu’un jus de citron, un trait de sauce de soja, de sauce pimentée ou de vinaigre.

Cuisson: sachez qu’un légume, que le riz ou qu’un fruit cuit longtemps volt son SLIM-data augmenter d’une couleur si c’est un fruit, un légume riche en sucre (carottes) ou un aliment essentiellement glucidique comme les pommes
de terre ou les pâtes. Ainsi, les carottes crues ont un index de 30, alors que les carottes cuites ont un index de 55 (elles passent de vert à orange).

Préparation: si vous mixez les légumes ou les fruits pour en faire une purée ou une compote, vous augmentez encore
leur SLIM-data dans les mêmes proportions (une couleur pour les fruits et les légumes riches en glucides). La purée
de carottes a donc un SLIM-data de 80 (zone rouge), soit plus du double de celui des carottes crues… Le rééquilibrage minceur dépend donc aussi de la cuisson et de la préparation. C’est une autre clef «secrète» de la minceur durable.

Originally posted 2014-09-03 10:48:21.

images (5)

La base de votre programme: les Unités Alimentaires

Posted by | Méthode SLIM-data, Règles de base | No Comments

Pendant toute la durée de votre programme de rééducation métabolique, vous allez raisonner en termes d’Unités
Alimentaires (et oublier les calories!).

Une Unité Alimentaire, c’est:
-soit un aliment nature: une pomme, un yaourt, un steak… ;
– soit un aliment assaisonné: une salade à la sauce vinaigrette, des épinards en branche à la crème, des pommes de
terre vapeur à l’huile d’olive…;
-soit un plat: des spaghettis bolognaise, du veau au citron avec du riz, du lapin chasseur avec des pommes vapeur, une côte d’agneau avec des haricots verts…
S’il est simple de déterminer le SLIM-data d’un aliment nature ou légèrement assaisonné, il est plus délicat de calculer celui d’un plat. Tout va dépendre de la manière dont vous le cuisinez : avec plus ou moins de matières grasses, en le cuisant plus ou moins longtemps, en mixant ou non les légumes…

Originally posted 2014-09-03 10:49:55.