images (9)

Les eaux ont des compositions minérales parfois très différentes, mais aucune n’est vraiment déséquilibrante pour
l’organisme. L’eau agit davantage par ce qu’elle draine hors de l’organisme que par ce qu’elle apporte au corps.
Je n’ai rien contre les eaux riches en magnésium, en calcium, en lithium… Mais n’oublions pas que les minéraux
dissous dans l’eau sont en grande partie solides (donc peu assimilables) et pour une faible part seulement ionisés
(donc assimilables). Cette remarque ne concerne pas les eaux jaillissantes consommées directement à la source
(Vichy, Vittel, Évian, Volvic…), qui ont des propriétés ioniques, drainantes et antioxydantes bien différentes.
Essayez simplement de ne pas boire régulièrement des eaux trop minéralisées. Choisissez plutôt des eaux ayant
une résistivité élevée (peu de minéraux dissous) et un coefficient d’oxydation faible. Comme le sang a une résistivité
élevée, il vaut mieux consommer des eaux compatibles avec cette caractéristique. Or, les eaux très riches en minéraux ont une résistivité faible, ce qui induit à la longue un léger déséquilibre. Pour vous repérer, lisez attentivement les étiquettes et choisissez si possible une eau ayant un pH inférieur à 7,2, un taux de sodium inférieur à 20 mg par
litre et un «résidu à sec à 180°degrés» inférieur à 350 mg par litre.

Cependant, il ne faut pas aller trop loin dans la déminéralisation de l’eau. Aux États-Unis, il est devenu in de boire,
dans le cadre de régimes amincissants, une eau à très forte résistivité: l’eau distillée. C’est un non-sens nutritionnel!
L’eau distillée est morte au niveau ionique. Elle est dangereuse pour la santé, car elle peut déséquilibrer et nuire aux
processus de filtration (très sensibles) de nos reins. Réservez-la définitivement pour désaltérer… vos fers à repasser!
Les eaux gazeuses donnent la sensation d’être plus goûteuses, car elles excitent les papilles et les récepteurs gustatifs. Elles donnent également l’impression d’être plus désaltérantes et ont la réputation de favoriser la digestion.
C’est une assertion qui n’est pas totalement vraie. Ces eaux entravent «mécaniquement» le contact des aliments avec
la paroi de l’estomac, ce qui provoque chez beaucoup de patients ballonnements et éructations. Les eaux gazeuses
ne sont pas à mes yeux de vraies «eaux santé», «eaux performance» ou »eaux minceur». Elles peuvent être consommées de temps à autre, pour le plaisir, mais elles retardent plus qu’elles ne favorisent l’équilibre minceur.
En règle générale Je conseille de boire 6 grands verres d’eau par jour (jusqu’à 8 pour les hommes au-dessus de 90 kg). Compte non tenu, bien sûr. des efforts intenses ou des fortes chaleurs qui demandent une compensation
hydrique supplémentaire. Au Danemark, en hiver, 4 verres d’eau par jour peuvent suffire, alors qu’au Sénégal, en été,
plus de 10 sont parfois nécessaires.
L’important est de respecter un rythme et des règles. Arrêtez de boire une demi-heure avant les repas (vous n’aurez jamais soif si vous n’avez pas oublié de boire avant).

Pendant le repas, contentez-vous d’un verre d’eau standard (20 cl) en plus ou. éventuellement, d’un verre de vin. Buvez cette quantité de liquide par petites gorgées. Votre dernière bouchée avalée, abstenez-vous de boire pendant
une heure à une heure et demie, afin de ne pas diluer les sucs digestifs dans l’estomac, ce qui affaiblirait leur travail.
Tout ce qui affaiblit la digestion fortifie le stockage. C’est donc également une règle minceur.
Passé ce délai, vous pouvez recommencer à boire régulièrement. L’eau bue dans le courant de la journée doit l’être,
si vous le pouvez, par petites gorgées. Et jamais glacée: juste fraîche en été et à température ambiante le reste de l’année.

Originally posted 2014-09-03 16:36:01.

Comments

comments



tarte poire chocolat,plat italien,index insulinique des aliments tableau,maigriravecmoi com,index insulinique,index insulinique tableau,citrate de betaine maigrir,indice insulinique tableau,tableau index insulinique des aliments,plats italiens.