Appétit, névrose et image de soi

citrus-marinated-chicken-thighs

Nous l’avons souligné, les personnes en surpoids entretiennent souvent des relations conflictuelles avec leur image
corporelle. L’image de soi est affectée, perturbée, lorsqu’on ne reconnaît pas son reflet dans un miroir, parce qu’il est
trop éloigné de l’image que l’on se fait d’un corps séduisant.

Peuvent alors se produire des Interactions – perverses – entre le fonctionnement métabolique, le vécu émotionnel
et le comportement nutritionnel. Les émotions négatives se renforcent, les prises alimentaires se dérèglent, privilégiant le plus souvent les aliments sucrés, qui ont un pouvoir sécurisant (on dit alors que la digestion des sucres est anxiolytique, quelle diminue les angoisses). Mais ces aliments sont les plus déséquilibrants. Le métabolisme réagit cet apport glucidique anarchique par des «coups de barre» d’origine hypoglycémique qui mettent régulièrement hors service le centre de la satiété. On entre alors dans une ronde infernale : fausses faims, surbouffe, nouveau dérèglement du flux insulinique, surstockage massif, déstockage bloqué et… moral en berne. Un cercle vicieux s’installe, qui mine de plus en plus l’humeur et l’image de sol.
Sur cet état émotionnel instable viennent parfois se greffer les petites névroses résiduelles qui se sont tissées au fil
de notre histoire personnelle. S’éveille alors, le plus souvent, un fort sentiment de culpabilité. Une part de notre
éducation judéo-chrétienne est fondée sur la notion (certes déformée) de culpabilité. Lorsqu’on se sent mal dans sa
peau, quelle qu’en soit la raison, on a tendance à se reprocher tout et n’Importe quoi. On se sent coupable de ce que
l’on a fait puis de ce que l’on n’a pas fait, on se reproche des événements passés, on se sent à l’avance coupable de
la manière dont vont se dérouler les événements à venir…
Inévitablement aussi, on se sent coupable des écarts nutritionnels, des pulsions alimentaires et des kilos en trop.
On rejoint l’image (elle aussi déformée) véhiculée par les médias: la minceur est respectable alors que les rondeurs
sont suspectes; la personne en surpoids manque donc de volonté, elle se laisse aller.
Si vos émotions ont un effet direct sur la prise de poids, la méthode exercera, à l’inverse, un effet régulateur et apaisant sur votre équilibre émotionnel. Certes, ces bienfaits neuropsychiques ne suffiront pas à guérir les personnes
souffrant d’une névrose majeure ; elles devront retourner à la source de leur mal-être en choisissant la technique psychothérapeutique qui leur convient le mieux. Cependant, l’amélioration de leur humeur et de leur image, même si
elle n’est pas suffisante, permettra néanmoins de faciliter et d’accélérer le travail nécessaire en profondeur.

Originally posted 2014-09-04 11:35:28.

Comments

comments



index insulinique des aliments tableau,tarte poire chocolat,plat italien,maigriravecmoi com,index insulinique,index insulinique tableau,tableau index insulinique des aliments,citrate de betaine maigrir,indice insulinique tableau,slim data tableau complet.